Blog

Quel véhicule électrique choisir ?

quelle voiture électrique acheter

Enfin des alternatives à la Toyota Prius !

2019 pourrait bien être l’année de l’envol des ventes de voitures électriques. Si, en France, il faudra attendre encore un peu pour que ce marché ultra-prometteur se développe dans les grandes largeurs, à l’image de celui du vélo électrique qui fait désormais un ravage chez les acheteurs et concurrence ouvertement les ventes de vélos normaux, de l’autre côté de l’Atlantique, les véhicules électriques font entièrement partie du visage de l’industrie automobile. Avec 17 modèles différents et de nombreuses marques se lançant sur le marché pour concurrencer la très populaire Toyota Prius, les Américains sont, comme bien souvent, en avance sur nous dans ce domaine.

L’importance de conduire une voiture électrique grandit chaque année au sein d’une population mondiale de plus en plus concernée par les problèmes environnementaux, comme l’ont prouvé récemment les manifestations des jeunes chaque vendredi à travers le monde ou l’influence grandissante du Earth DayMais conduire une électrique peut aussi s’avérer intéressant d’un point de vue économique, que ce soit grâce aux primes du gouvernement, au prix bien plus accessible de l’électricité par rapport à l’essence ou à un coût d’entretien et de réparations moindre sur une électrique. Si ces raisons vous touchent, voici quelques-uns des nouveaux modèles qui sortiront en 2019 et qui pourraient vous intéresser.

Hyundai Kona Electric

À un prix avoisinant les 38 000 dollars, soit 33 500 euros, la toute nouvelle voiture du constructeur Sud-Coréen se lance sur le marché et pourrait bien faire un tabac, car elle est à mi-chemin entre les voitures électriques luxueuses et les voitures les moins chers de cette catégorie. Elle a récemment été élue « Meilleure Voiture Electrique 2019 » par un comité spécialisé pour plusieurs raisons technologiques.

Grâce à une batterie spéciale et un frein adaptatif, l’autonomie de ce véhicule atteint les 415 kilomètres, ce qui est plutôt important pour une voiture à un prix si accessible. Avec un large espace intérieur et un design très actuel, on est bien loin de l’image des petites voitures électriques que l’on pourrait avoir à l’esprit.

Nissan Leaf

Comme son nom l’indique (« leaf » signifie « feuille » en anglais), la voiture de Nissan aussi est 100% électrique et a pour but de réduire l’empreinte carbone de ses conducteurs. Déjà sortie en 2018, Nissan a sorti une réédition de son modèle en 2019, pour un véhicule encore plus efficace. A un prix inférieur à 31 000 dollars, soit 27 400 euros, elle est la moins chère de toutes les voitures électriques du marché, mais pourtant pas la moins performante. Son principal défaut restera peut-être un cockpit peu commode pour les personnes les plus grandes, ainsi qu’une autonomie moindre que la Kona, avec seulement 240 kilomètres pour les modèles les moins onéreux.

Tesla Model S

meilleure voiture électrique

La Tesla S, une valeur déjà sûre

La firme américaine a fait de la voiture électrique son fer de lance, et il se pourrait bien qu’elle devienne une des compagnies automobiles les plus importantes des prochaines décennies, même s’il faudra attendre encore un peu pour la voir se développer en France. Bien sûr, on entre là dans une autre catégorie de voitures, et seules les personnes au porte-monnaie rempli pourront se permettre l’acquisition d’une Tesla S facturée à 86 000 dollars, soit 76 000 euros. Mais pour un tel prix, la qualité est exceptionnelle. La S a beau être la plus ancienne des voitures de Tesla, elle n’en reste pas moins la plus appréciable, même si quelques détails ergonomiques manquent par rapport à ses petites sœurs (la X et la 3). Mais avec une autonomie pouvant atteindre les 540 kilomètres en une seule charge et un design parfait, il n’y a pas grand-chose à critiquer sur ce modèle.

BMW i3

Seule compagnie à pouvoir concurrencer Tesla sur le marché des voitures électriques de luxe, BMW a encore du chemin à faire mais est sur la bonne voie avec sa i3. Avec un prix de 45 000 dollars, soit 40 000 euros, elle dispose toutefois d’une autonomie assez décevante avec seulement 250 kilomètres possibles en une charge. Mais pour contrer cela, cette voiture propose une option d’un réservoir à essence pour prendre le relais de l’électrique en cas de long trajet. C’est surtout par son intérieur soigné et sa ligne innovante que l’i3 marque des points. Et avec BMW, on peut être certain de la qualité des matériaux et du confort de conduite.

Laissez un AVIS, posez une question