Blog

Comprendre le calcul de sa prime d’assurance auto

Le montant de la prime de votre assurance auto vous semble très élevé ? Voici quelques éléments qui vous aideront à comprendre les modalités de calcul de votre compagnie d’assurance. Les tarifs sont impactés par trois secteurs bien distincts : la partie risque, la partie frais, et la partie bénéfices

La partie risques

informations prime assurance autoLa partie risques est la partie la plus variable. Elle évolue considérablement en fonction des compagnies d’assurance. Le montant de la prime est impacté par le risque potentiel que représente l’assuré, et par différents « critères tarifants » qui vont avoir un impact plus ou moins conséquent. Par définition, la partie risques de l’assurance auto est basée sur une modélisation dite « prédictive », puisque le calcul va chercher à évaluer les risques futurs représentés par l’assuré. Ainsi, en fonction de différents facteurs, le montant de la prime d’assurance auto va fortement évoluer. On peut classer ces facteurs en trois catégories principales. Ce sont ces critères que votre compagnie d’assurance va utiliser pour vous proposer un devis d’assurance auto :

  • Le profil de l’assuré : les statistiques orientent les assureurs pour leur permettre de calculer les risques potentiels représentés par un assuré. Ces calculs sont basés sur des modélisations basées sur les statistiques de risques de profils comparables à celui de l’assuré. Les critères de calculs sont différents d’un assureur à l’autre, tout comme le coefficient appliqué à tel ou tel critère tarifant dans le calcul du montant de la prime.

Bien évidemment, des critères comme l’âge, la nationalité ou la religion des assurés, considérés à juste titre comme discriminants, ne sont pas pris en compte dans les calculs. Les statistiques concerneront en revanche l’âge du conducteur, sa date d’obtention du permis, son lieu d’habitation …

  • Le mode de conduite des assurés : Seront pris en compte des critères tels que les bonus-malus de l’assuré, ses habitudes de conduite (professionnel ou loisirs …) … Ainsi par exemple Stéphane Duroule, directeur général de la Maaf, a indiqué que les tarifs de son assurance auto resteraient stables en 2020. Il a expliqué que ce choix est dû à la prudence des assurés de la Maaf qui, par leur conduite raisonnable, ont stabilisé leur coût d’indemnisation en 2019. La mutuelle a fait le choix de faire bénéficier ses assurés de ces bons résultats.
  • Le profil du véhicule : en fonction du modèle du véhicule, de sa marque, de sa date d’achat, de sa boîte de vitesse, et d’autres critères de ce type, le montant de la prime d’assurance va également être impacté.

La partie frais et la partie bénéfice

La partie frais englobe tous les frais de gestion : salaires, loyers, toutes les charges opérationnelles auxquelles doivent faire face les compagnies d’assurance. La partie bénéfices va être basée sur des calculs commerciaux : en fonction de la période de l’année, de la cible visée par l’assureur etc, une partie de la prime sera plus ou moins élevée. Prenons l’exemple d’une compagnie d’assurance auto qui souhaite développer son public de jeunes adultes ; cette compagnie appliquera des tarifications particulières sur ce public, mais sans occulter le fait que les jeunes conducteurs sont une population à risques.

En résumé, le calcul d’une prime doit être réalisé en tenant compte de l’équilibre entre différents paramètres : des paramètres commerciaux mais également le risque représenté par le profil de l’assuré. Certains outils de modélisation permettent d’intégrer des calculs complexes  et de donner des tarifications précises.

Laissez un AVIS, posez une question