Actualité

Les innovations dans le secteur automobile

Vous êtes fan d’automobile et d’innovations technologiques ? Cet article est fait pour vous ! Vous y découvrirez des innovations d’ores et déjà disponibles sur le marché mais également les innovations de demain…

Les nouveautés du secteur automobile

Les constructeurs automobiles cherchent de plus en plus à innover. Ils souhaitent créer des voitures intelligentes pour faciliter la vie de leurs clients. A l’heure actuelle, les principales innovations du secteur concernent la sécurité. La sécurité aussi bien des voitures en elle-même (contre le vol par exemple) que la sécurité des conducteurs (aide à la conduite, détection des dangers, etc.).

Voyons quelques exemples de nouveautés présentes sur le secteur.

Le constructeur Tesla lutte contre le vol de ses véhicules avec notamment la création du mode « Sentinelle » permettant l’activation d’une caméra lorsqu’un mouvement suspect est détecté à proximité de la voiture.

Vous êtes de nature anxieuse quand vous êtes amenés à prêter votre voiture ? Pas de panique certains constructeurs automobiles ont trouvé une solution. SEAT a, par exemple, créé une application mobile vous permettant d’y paramétrer une vitesse maximale ou bien une zone géographique à ne pas dépasser. Si les restrictions indiquées ne sont pas respectées, vous recevez directement un message sur votre smartphone.



Pour plus de sécurité au volant, les constructeurs automobiles se sont penchés sur l’amélioration de leur pare-brise avec notamment la réalité augmentée. L’objectif étant un affichage tête haute pour éviter que le regard du conducteur ne fasse des allers-retours permanents entre le tableau de bord et la route.

Comment ça marche ? C’est très simple ! Les informations principales (navigation, messages d’alerte, vitesse, etc.) s’affichent face à vous sur le pare-brise dans votre axe de vision. Concrètement, si vous êtes amenés à conduire une voiture en disposant vous verrez ces informations « flotter » devant le capot de la voiture.

Pour plus de sérénité lors de vos voyages nocturnes, Citroën a également équipé certains de ses véhicules comme la DS4 d’une caméra infrarouge permettant de détecter, malgré la nuit, la présence d’animaux ou d’humains jusqu’à 200 mètres.

Autre innovation mais cette fois-ci pour les véhicules utilitaires. Ces véhicules disposent souvent de rétroviseurs centraux inutilisables (parfois ils ne sont même pas présents). Ceci est dû à une visibilité limitée voire inexistante (tôle cachant l’arrière ou chargement imposant par exemple).

Pour limiter le risque d’accident dû à une mauvaise visibilité, des constructeurs automobiles comme Ford ont conçu des rétroviseurs intelligents. A la place du miroir traditionnel, on trouve un écran haute définition affichant le flux provenant en direct d’une caméra placée à l’arrière du véhicule. Une innovation permettant aussi d’offrir un champ de vision deux fois plus large que celui d’un rétroviseur avec miroir. De plus, la luminosité s’adapte de façon automatique de jour comme de nuit.

L’innovation ne se limite pas à la sécurité. Tesla et Volkswagen développent des logiciels permettant d’améliorer à distance les capacités des véhicules.

Par exemple, Tesla permet à ses conducteurs de réduire le temps de charge des batteries ou bien d’augmenter la puissance du moteur de 5% en effectuant des mises à jour régulières de son logiciel de commande.

L’innovation se nourrie également de contraintes extérieures à l’instar de la contrainte environnementale. Depuis déjà plusieurs années les gouvernements du monde entier vont dans la même direction quant aux décisions liées à l’écologie et l’automobile. L’idée étant de favoriser l’accès à un véhicule propre comme une voiture électrique avec notamment la prime à la conversion, le bonus écologique, etc. et de contraindre l’achat de véhicules polluants (voitures diesel par exemple) en imposant des taxes et en interdisant l’accès à ces véhicules sur certaines zones (grandes métropoles).

Pour répondre à la demande des gouvernements mais également à la demande du grand public, les constructeurs automobiles et aussi toutes les entreprises proposant des véhicules en location ont dû s’adapter.

Par exemple, le loueur de voiture et camion Europcar La Rochelle propose d’ores et déjà des véhicules électriques et hybrides. « Il est nécessaire pour un loueur d’innover dans les véhicules électriques et de renouveler en permanence notre stock de 6 000 voitures pour rester compétitif et attrayant » évoque Nicolas Rousseau, responsable de cette agence.

D’autres innovations notamment en termes de système antipollution sont disponibles sur le marché. Des équipements destinés à réduire les émissions de polluants ou bien à neutraliser les particules fines, un autre bon point pour la planète !

Les innovations en automobile se font aussi grâce à des partenariats avec des géants du net. C’est le cas de la future Mégane électrique de Renault. Elle sera dotée d’un système d’info-divertissement nommé My Link, conçu par Renault et Google. Ce système permettra notamment au conducteur de retrouver toutes ses applications préférées, en installer d’autres via Google Play, régler la climatisation ou même changer de musique grâce à la commande vocale.

D’autres constructeurs ont noué des partenariats avec la firme californienne, notamment Volvo, Ford et Fiat. Ce dernier développe une série spéciale Hey Google pour sa Fiat 500 électrique. En outre, Ford a établi un partenariat d’une durée de 6 ans avec Google afin d’équiper ses véhicules des applications et services de la firme de Mountain View.

Quand on parle automobile et innovation, il faut aussi penser aux innovations quant à l’usage de la voiture. Cet usage change, le modèle de possession est dépassé. La location (courte, moyenne, longue durée) mais également le partage sont des modèles bien plus contemporains.

Pour les citadins ayant de faibles besoins en déplacement véhiculé, louer sa voiture est un bon compromis. Aujourd’hui, de jeunes entreprises de location voiture en autopartage comme Marguerite vous permettent de tendre facilement vers un usage occasionnel de la voiture.

Innovations dans le secteur automobile

Les innovations de demain

La voiture de demain sera notre assistante personnelle. Elle sera connectée à nos données personnelles (trajets habituels, hobbys, etc.) pour nous proposer des activités ou bien des expériences personnalisées. Elle connaîtra l’agenda du conducteur ce qui lui permettra de lui proposer de partir plus tôt s’il y a des embouteillages par exemple. La voiture du futur vous emmènera de façon autonome d’un point A à un point B et vous proposera même, durant le trajet, une activité (révision d’une langue étrangère, exercice de gymnastique visuelle, etc.).

Le pneumatique innove lui aussi. Que diriez-vous de pneus increvables ? Et bien c’est pour bientôt ! Michelin travaille actuellement sur un pneu sans air dont la structure serait semblable aux coraux marins (très résistants). De plus, ceux-ci seraient dotés de puces permettant de renseigner l’utilisateur de l’état d’usure du pneu. Ces informations permettront aussi aux pneumaticiens de connaître les modèles les mieux adaptés selon le style de pilotage du conducteur mais aussi du type de routes empruntées.

A l’avenir, les voitures n’auront plus de rétroviseurs mais uniquement des écrans connectés à des caméras chargées de capter l’environnement. Ces écrans ont vocation à être de haute définition et souples pour loger facilement dans n’importe quel coin de l’habitacle.

Et si la voiture du futur devenait également votre infirmier ? C’est possible ! Du moins cela sera possible d’ici une dizaine d’années. Votre voiture pourra effectuer un bilan de votre santé grâce à des données récoltées via des zones de contact et l’intelligence artificielle installées dans le véhicule se chargera d’émettre un bilan complet. Elle sera en capacité de détecter votre niveau de stress pour adapter au mieux la climatisation, la lumière ambiante et la musique.



Bien d’autres innovations sont à venir :

  • l’utilisation de la lumière pour réduire le mal des transports
  • le développement de l’univers du son individuel avec notamment des micros et haut-parleurs intégrés aux appuie-têtes des sièges pour que chacun fasse ce qui lui plaît sans déranger l’autre
  • la création d’espace tactile sur l’ensemble des surfaces vitrées du véhicule
  • l’exploitation de l’hydrogène pour des véhicules aussi propres que les véhicules électriques
  • la multiplication des voitures autonomes partagées (pour résoudre les problèmes liés à la pollution et aux embouteillages)

A l’horizon des prochaines années, il est toutefois probable que l’innovation majeure sera le développement des véhicules autonomes.

Constructeurs et équipementiers automobiles travaillent actuellement sur le sujet. Le groupe PSA collabore avec Vinci pour créer des infrastructures routières dites intelligentes pour alimenter le système de guidage.

Envie de tester la voiture du futur ? Encore un peu de patience, d’ici 2025 vous devriez pouvoir conduire un véhicule autonome sur une voie privée et d’ici 2040 sur les voies publiques.