Actualité

Comment se prémunir contre le car-jacking ?

Chaque année, plusieurs propriétaires de véhicule sont victimes de la perte de leur bien. Autrefois, les délits de vol de voitures étaient commis loin des regards. Mais ces dernières années, les délinquants ont monté d’un cran et opèrent aux yeux de tous. Les propriétaires sont menacés, violentés et éjectés de leur véhicule. Cette technique de vol de véhicule apparue aux USA sévit et gagne désormais du terrain en Europe. Il n’est pas toujours aisé de réagir quand les délinquants commettent l’infraction. Toutefois, il est possible d’anticiper les risques en adoptant certains comportements de prudence et de vigilance. Voici quelques réflexes de vigilance à avoir pour réduire le risque de car-jacking.

Redoubler de vigilance

Comment se prémunir contre le car jacking Pour éviter de rencontrer quelque déconvenue que ce soit, vous obligeant à faire appel à votre assurance auto gmf ainsi qu’aux forces de l’ordre, et à redevenir piéton pour quelques temps, quelques bons réflexes doivent être pris. Il est important d’être très vigilant au moment de rejoindre sa voiture et au volant. Il en va de même pour les stationnements. Vérifiez toujours votre entourage et assurez-vous de n’être pas suivi avant de vous engager vers votre véhicule. Vérifiez votre environnement pour détecter un quelconque comportement suspect. Inspecter l’entourage avant de sortir sa clé et de se diriger vers sa voiture est surtout nécessaire lorsque l’endroit où vous vous trouvez ne vous inspire pas confiance. Pour ne pas attirer l’attention des auteurs de cette forme de vol, évitez de laisser en vue dans votre voiture vos objets de valeur. L’idéal est de les poser au sol ou dans la boîte à gants.

Au volant, conduisez toujours les portières verrouillées. Certaines voitures sont dotées d’un système de verrouillage automatique. Ayez toujours le réflexe de verrouiller la vôtre une fois  à bord si elle n’est pas équipée de ce système. Généralement, les délinquants éjectent le conducteur du véhicule en cas de car-jacking. Bouclez donc toujours votre ceinture de sécurité. L’assaillant aura alors du fil à retordre pour vous éjecter de force du véhicule. Cette forme de vol de voiture est souvent perpétrée lors d’un arrêt au feu rouge. Maintenez donc une bonne distance dans les feux rouge pour s’échapper en cas de car-jacking. Pour vos arrêts et stationnements, préférez les parkings surveillés et éclairés.

Faire protéger son véhicule par un système anti car-jacking

La protection des véhicules contre le car-jacking concerne tous les propriétaires de voitures électriques, diesel ou autres. Les délinquants n’ont pas que les voitures de luxe en viseur. Pour dissuader les délinquants, vous pouvez installer dans votre voiture une alarme anti car-jacking. Ce dispositif permet de détecter une éventuelle ouverture de portière et de localiser le véhicule en cas de vol, avec la possibilité de couper à distance son moteur. Le dispositif coûte généralement entre 200 à 400€ selon la marque et les fonctionnalités. Il existe des systèmes d’alarme plus sophistiqués qui immobilisent le véhicule en simulant une panne d’essence. Le voleur se fera alors identifier.

On peut également  protéger son véhicule en l’équipant d’un vitrage de sécurité anti car-jacking. C’est l’un des moyens les plus efficaces pour dissuader les voleurs. Un vitrage doté d’un film de sécurité de 100 microns mettra la patience du cambrioleur à l’épreuve. Cela renforce la solidité des vitres. Toutefois, il serait plus sécurisant d’opter pour un film de sécurité de 300 microns avec système d’attache pour accroître la résistance du vitrage. Ce dernier pourra résister à un coup de bâton, à des caillassages et même à un lancer de boule de pétanque. C’est un excellent système de dissuasion. Nous tenons toutefois à vous exhorter à ne pas résister aux malfaiteurs en cas de car-jacking, ce qui pourrait être très dangereux pour vous.