Blog Sécurité

Vignettes Crit’air : le point sur les changements en 2021

La vignette Crit’air est un dispositif dont la mise en place permet de réduire la pollution provoquée par les véhicules, notamment dans certaines villes appartenant aux ZFE (Zones à Faibles Émissions) où la circulation peut être restreinte. Ces derniers représentent l’une des sources de pollution les plus importantes. Il est désormais possible de mesurer à quel point les émissions d’un véhicule sont polluantes. C’est sur la base de ce critère que la vignette Crit’air parvient ensuite à les classer. De ce classement résulte dans certains cas, une interdiction d’accès à des villes, notamment en période de circulation différenciée. Quels sont les changements qu’enregistre la vignette Crit’air cette année 2021 ? Nous vous éclairons sur la question.

Une facilitation de l’obtention de la vignette Crit’air

En 2021, il est désormais plus facile d’obtenir votre certificat de qualité de l’air. Ce document étant obligatoire, vous devez l’avoir au risque de devoir vous acquitter d’amendes. Vous avez désormais la possibilité d’obtenir rapidement ce document en ligne. Pour y arriver, il vous suffit de vous rendre sur un site dédié. Vous avez le choix entre divers sites. Ils ne proposent néanmoins pas tous des services fiables. Certains sites malhonnêtes vous proposeront des services à un tarif au-delà de la normale.

Vous devez dans ce cas vous assurer que le site choisi est un site de confiance. Sur Vignette-Air.fr en revanche, vous n’avez rien à craindre, vous pouvez y obtenir votre vignette en toute sécurité et la commander en mois de trois minutes, en quelques clics seulement. L’obtention de ce document antipollution est désormais possible en peu de temps. Vous aurez simplement à renseigner le numéro d’immatriculation de votre véhicule et remplir le formulaire demandé, directement en ligne. Après identification de votre numéro d’immatriculation, la vignette correspondant à votre véhicule vous sera attribuée.

Nous vous informons cependant que pour obtenir votre vignette, vous devrez vous acquitter de la somme de 3,11 € correspondant à son prix. Par la suite, il faudra prendre en compte les frais de livraison qui peuvent varier selon votre zone d’habitation. Dans le cas où vous n’êtes pas disponible pour la recevoir chez vous, il y a possibilité de le faire dans une préfecture ou dans une mairie. Notons également que la vignette Crit’air est valable tout le temps de vie de votre véhicule. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter d’un éventuel renouvellement.

Nouvelles règles vignette Crit'air

Des mesures plus significatives concernant la circulation différenciée

La circulation différenciée est une mesure qu’implique la vignette Crit’air. C’est une mesure obligatoire qui consiste à interdire de circulation certains véhicules (les plus polluants) pendant certaines périodes. En 2021, cette mesure s’est vue considérablement renforcée. Le but étant de rendre la circulation la moins polluante possible, le dispositif de Zones à Faibles Émissions a été consolidé.

Selon les nouvelles réformes appliquées à ce dispositif, les véhicules Crit’air possédant les indices de pollution 3, 4 et 5 sont désormais plus limités. Ils n’auront plus accès à certaines villes pendant les périodes instaurées de circulation différenciée. Si autrefois, cette mesure ne s’appliquait qu’aux véhicules ayant un indice de qualité d’air de 4 et 5, ceux de 3 sont désormais concernés.

Par ailleurs, le dispositif de Zones à Faibles Émissions qui ne concernait que 239 villes prend actuellement en compte 272 villes de plus. Autrement dit, l’accès à 511 villes est interdit aux véhicules trop polluants. Si vous ne possédez pas encore ce document, nous vous invitons à régler cette situation au plus vite. Autrement, vous pourriez être désagréablement surpris.

En outre, il faut savoir que la circulation différenciée est mise en place lors des pics de pollution. Pendant ces périodes, si votre véhicule possède une vignette d’indice 3, 4 ou 5, vous n’avez pas le droit de la conduire jusqu’à ce que le taux de pollution diminue.

Des amendes en cas de non-respect

Si votre véhicule ne possède pas de vignette Crit’air, vous vous exposez à des risques d’amende. Ces amendes peuvent varier selon la ville où vous vous faites arrêter. Bien que certaines amendes aient été modifiées cette année 2021, la plupart demeure inchangée.

Pour la ville de Paris

La vignette Crit’air est obligatoire dans la ville de Paris. Si votre véhicule possède un indice de pollution 4 ou 5 et que vous ne possédez pas la vignette adéquate, vous risquez de payer une contravention de 68 €. Cette somme est valable dans le cas où votre véhicule est ordinaire ou s’il s’agit d’un véhicule deux roues. Pour un poids lourd, la contravention s’élève à 135 €. Notons cependant que cette amende s’applique à vous si vous circulez entre le lundi et le vendredi de 8 heures à 20 heures.

Changement vignette Crit'air

Pour la ville de Lyon

À Lyon, seuls les véhicules ayant une vignette Crit’air 0, 1 et 2 ont la possibilité de circuler en toute liberté. La zone de Villeurbanne est également incluse dans ce périmètre sauf la périphérie nord, les autoroutes, les boulevards Laurent-Bonnevay et Pierre-Sémard. Si votre véhicule est léger et n’entre pas dans cette catégorie, vous vous exposez au risque de payer une amende de 68 €. Dans le cas où votre véhicule est un poids lourd, l’amende est de 135 €. Nous précisons que depuis 2021, tous les véhicules appartenant à la catégorie de vignette Crit’air 3 seront interdits de circulation à Lyon. De plus, les véhicules fonctionnant au moteur diesel recevront la même interdiction.

Pour la ville de Strasbourg

Depuis l’an 2017, la possession de la vignette Crit’air est également obligatoire pour tous les véhicules. Cette mesure ne change pas ce début d’année 2021. Ceux qui ne possèdent pas cette pastille écologique ne doivent donc pas circuler pendant les périodes de circulation différenciée. Si en plus, votre véhicule est de catégorie 4 ou 5, l’amende que vous risquez de payer s’élève à 68 €.

Pour la ville de Toulouse

Les pastilles écologiques sont aussi désormais obligatoires pour les Toulousains. La prise de cette décision date de novembre 2017. Elle est toujours d’actualité et implique le paiement d’une amende pour ceux qui ne la respectent pas. Elle s’élève à 68 € pour les véhicules ordinaires et est de 135 € pour les poids lourds. En cas de pics de pollution, les autorités désignées de cette ville pourront en fonction de la couleur de leur pastille, déterminer les véhicules autorisés à circuler ou non.

Laissez un AVIS, posez une question