Assurance Blog

Quelle assurance prendre pour le scooter électrique ?

Toute personne possédant un scooter est dans l’obligation de l’assurer, quel que soit son type. Pour ce faire, plusieurs compagnies d’assurance sont de service et cherchent à gagner le plus de clients possibles. Dans le cas d’un scooter électrique, quelle assurance faut-il choisir ? Quelle démarche faut-il suivre ?

Assurance scooter électrique, tout ce qu’il faut savoir

Assurance scooter électrique Une assurance pour scooter est une garantie de la protection du deux roues et de son conducteur lors d’accidents. À savoir que le terme scooter désigne un cyclomoteur avec deux ou trois roues et un moteur à essence de 50 CC ou un moteur électrique. Sa vitesse ne doit pas dépasser les 70 km/h.

Il est possible de conduire un scooter dès l’âge de 14 ans, après obtention d’un permis de conduire de catégorie AM. Pour les personnes âgées de plus de 18 ans et ayant un permis de conduire de catégorie B, elles peuvent conduire un deux roues avec leur permis.

Elle existe sous plusieurs offres, mais la responsabilité civile ou assurance aux tiers est l’assurance minimale exigée par la loi. Elle couvre les dégâts matériaux et corporels causés par le conducteur aux tiers.

D’autres garanties supplémentaires facultatives peuvent s’ajouter à celle-ci pour la compléter et assurer une couverture totale et pour le scooter et pour son conducteur. Les autres garanties disponibles sont :

  • La garantie conducteur ;
  • la garantie tous risques ;
  • la garantie vol et incendie ;
  • la garantie dépannage ;
  • la garantie prêt du scooter.

L’assurance a une durée de validité variable selon le type de l’assurance (annuelle ou temporaire). La plus utilisée est l’assurance annuelle avec une durée de validité d’un an. Elle doit être renouvelée chaque année. Il existe des assurances temporaires avec une durée de validité allant de 1 jours à 3 mois.

Ce genre d’assurances est convenable que dans certains cas. Pour souscrire à une assurance, il suffit d’aller chez la compagnie d’assurance de votre choix pour signer un contrat et bénéficier de l’assurance proposée.

Quel est le prix de l’assurance pour un scooter électrique ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une assurance pour un scooter normal coûte entre 100 à 1 000 € par an, selon les garanties choisies et le modèle de l’engin. Pour un scooter électrique, l’assurance coûte moins cher car son entretien est moindre et il ne consomme pas beaucoup d’énergie. Son prix change et dépend de plusieurs facteurs, qui sont :

  • L’âge de l’assuré : plus l’assuré est jeune plus le prix augmente car il a moins d’expérience ;
  • l’année d’obtention du permis de conduire : plus le permis est ancien, moins l’assurance est chère ;
  • le sexe de l’assuré : selon les statistiques, les hommes causent plus d’accidents que les femmes. Les assurances sont donc plus chères pour les hommes ;
  • le coefficient réduction-majoration : le malus et le bonus influencent le prix de l’assurance et le font varier ;
  • la zone de circulation ;
  • le type de contrats choisi : responsabilité civile, tout risques…

L’assurance responsabilité civile pour scooter électrique coûte entre 20 et 30% du prix du scooter. En général, le prix d’une assurance annuelle pour un scooter électrique est compris entre 150 et 300 € par an.

Quelle assurance choisir pour un scooter électrique ?

Pour assurer un scooter électrique, plusieurs compagnies d’assurance sont disponibles, ce qui rend le choix final difficile. Afin de choisir son assurance, il faut faire plusieurs devis des différentes compagnies d’assurance et faire une comparaison. Le devis doit contenir en détail les garanties choisies, son prix et les modalités de paiement.

Lors de la comparaison, l’assuré peut évaluer les offres et faire une sélection des plus pertinentes. La meilleure est celle qui correspond exactement à vos besoins. Une fois le choix fait, l’assuré peut aller à la compagnie choisie pour déposer son dossier et signer son contrat. Les documents à fournir pour constituer le dossier sont :

  • Une copie de la carte grise ;
  • une copie du permis de conduire ;
  • une copie des relevés d’informations sur le profil conducteur de l’assuré. Si l’assuré en est à sa première assurance, il doit faire une attestation sur l’honneur.

Laissez un AVIS, posez une question