Blog

Les différents types de pompes à essence sur les voitures

Sur une voiture, les pompes à essence sont des dispositifs permettant d’extraire du carburant au niveau du réservoir, afin de le faire parvenir au carburateur installé légèrement au-dessus. Une pompe à essence comprend des composantes hydrauliques et des composantes mécaniques.

Les pompes à essence mécaniques

Les pompes à essence qualifiées de mécaniques sont des dispositifs d’acheminement de carburant dans les réservoirs qui ont été installés sur les voitures depuis la disparition de l’alimentation par gravité et l’apparition des pompes électriques au milieu des années 60. Sur la pompe à essence mécanique de votre voiture, la partie hydraulique est composée d’une partie assimilable à une chambre, dont le volume varie, étant donné que l’une de ses parois est faite d’une membrane souple. Cette sorte de chambre est liée à deux passages : l’un d’aspiration et l’autre de refoulement, qui sont à leur tour bouclés par des clapets anti-retour, favorisant le passage de l’essence dans un sens unique.

De cette manière, au repos, à partir du moment où la membrane s’écarte et augmente inclusivement la contenance de la chambre, le clapet de refoulement demeure fermé. Pendant ce temps, le clapet d’aspiration s’ouvre sous l’effet de la dépression qui se produit à l’intérieur, de manière à ce que l’essence entre dans la chambre. Dans l’hypothèse où la membrane est écartée, le clapet d’aspiration se referme sous l’effet de la pression de l’essence se trouvant dans la chambre, alors que le clapet de refoulement s’ouvre de son côté grâce à la même pression. C’est donc un cycle de va-et-vient produit mécaniquement qui provoque le pompage et alimente votre réservoir.

La partie mécanique s’apparente à un système de levier qui entraîne par un mouvement de va-et-vient la membrane à laquelle elle est liée via un poussoir ou une tige, ladite enveloppe étant rappelée par un ressort. La mise en mouvement du levier est provoquée par une came située sur l’arbre à cames de votre moteur et contre laquelle le levier effectue des frottements.

pompes à essence pour voiture

Aujourd’hui, nous constatons que les pompes mécaniques sont dans leur grande majorité enchâssées. Les réparer est alors quasiment impossible. Toutefois, il est possible de démonter leur partie hydraulique afin de contrôler l’état des clapets et de les substituer au besoin. Le remplacement des joints est aussi envisageable lorsque vous remarquez un suintement ou une fuite.

Les pompes à essence électriques

Le mouvement de va-et-vient à la base du fonctionnement des pompes à essence s’observe également dans le cas des pompes électriques. Seulement ici, il est géré par un électro-aimant qu’un ressort repousse à fréquence régulière. L’action de cet électro-aimant est déclenchée via des connexions électriques automatisées qui assurent l’établissement et l’interruption du courant et in fine font réagir le noyau de l’électro-aimant.

L’aspiration est alors assurée grâce à la force électrique. Les connexions électriques sont repoussées, s’écartent et coupent le courant lorsque le noyau se situe en position reculée. Le ressort renvoie donc le noyau vers l’avant, celui-ci repousse à son tour la membrane, qui enclenche le renvoi de l’essence. L’établissement du courant est alors effectif, étant donné que les connexions électriques se croisent quand le noyau se trouve dans cette position. L’électro-aimant attire alors le noyau vers l’arrière, à l’aide du courant. Vu de cette manière, il va sans dire que le réglage des connexions est capital pour l’efficacité de l’électro-aimant et, inclusivement, de la pompe de votre voiture.

Les signes précurseurs d’une pompe défectueuse

Les raisons à la base du mauvais fonctionnement ou de l’absence de fonctionnement des pompes à essence sont diverses. Un tel dysfonctionnement se manifeste par le fait que la voiture cale, parce qu’en amont, l’alimentation des injecteurs est automatiquement arrêtée. L’effet de ce dysfonctionnement est assimilable à celui d’un épuisement de gaz et peut être provoqué par des problèmes au niveau du relais ou du fusible, ces derniers étant les principales composantes de l’alimentation électrique.

Toutefois, les signes qui attestent du mauvais fonctionnement d’une pompe à essence dans la plupart des cas sont les suivants :

  • Surchauffe et calage consécutifs : lorsque la pompe est endommagée, la surchauffe s’observe quelque temps après que la voiture ait démarré. De même, des pannes répétitives s’observeront tous les quarts d’heure en moyenne et ensuite la voiture cessera de fonctionner.
  • Bruit du moteur au démarrage : il s’agit d’un son assez bruyant qui se produit dès le démarrage de la voiture et qui s’arrête dès qu’elle se met en mouvement.
  • Perte d’énergie à la montée des pentes : lorsque vous entamez une montée et que votre voiture perd de l’énergie, alors il est probable que votre pompe à carburant soit en mauvais état. Il lui est impossible dans ces conditions de fournir le gaz nécessaire pour que la voiture puisse avancer sans perdre de vitesse.
  • Inconstance du débit vers le système d’injection : dans ce cas, le moteur peut avoir des problèmes. Ces derniers se manifestent par un débit hésitant ou par un problème d’achoppement à l’allumage. L’insertion de débris ou de particules sableuses dans le système de pompage peut provoquer une panne et l’arrêt brusque du véhicule.

À noter que parfois, vous aurez juste besoin de changer le filtre à carburant et pas forcément la pompe. Si après le remplacement du filtre le problème persiste, vous pouvez alors envisager de changer votre pompe à essence. Lorsque vous constatez que la pompe est défectueuse, il faut impérativement la déposer et la remplacer pour éviter que cela ne provoque d’autres dommages. Avec votre assurance, vous pouvez amortir le coût de ces réparations.

différentes pompes à essence pour voiture

Les caractéristiques et avantages d’une pompe à essence de bonne qualité

Lorsqu’elle est de qualité, la pompe à essence optimise les performances du moteur et permet ainsi d’éviter des problèmes au niveau du débit de carburant. Avec une pompe à carburant électrique, vous pouvez bénéficier de divers avantages :

  • une fiabilité maximale à toute épreuve ;
  • un débit optimal ;
  • une durée de vie incomparable ;
  • un fonctionnement silencieux ;
  • une isolation optimale des interférences radio ;
  • un acheminement sain du carburant, même lorsqu’il est chaud.

En plus de ces avantages, vous devez considérer le fait qu’une pompe en bon état est un gage de précision, car elle mesure exactement la pression et propose en conséquence des performances adaptées. La pompe fonctionnera à vitesse très élevée.

Laissez un AVIS, posez une question