Assurance

Les démarches obligatoires pour une assurance auto

Avoir une assurance auto est une obligation pour tous les propriétaires de voiture. L’absence de ce document fait encourir au conducteur de nombreuses sanctions et peines en cas de contrôle routier ou d’accident. Il est donc important de souscrire une assurance auto. Découvrez les démarches obligatoires pour une assurance auto.

Le certificat d’immatriculation ou carte grise, un indispensable

Le certificat d’immatriculation, dit également carte grise est le premier document à fournir dans le cadre de la souscription d’une assurance auto. D’ailleurs, sans cette pièce, il est impossible de conduire sur les routes en France. Votre assureur vous demandera la carte grise, car le numéro de ce dernier doit figurer sur votre certificat d’assurance auto à apposer sur le pare-brise. De plus, c’est sur cette carte que se trouvent toutes les informations utiles pour l’établissement de l’assurance. Il s’agit des données telles que le modèle, la version, l’âge ainsi que la puissance de votre véhicule. Sur le certificat d’immatriculation fourni, doivent figurer la puissance fiscale de la voiture et la date de sa dernière visite technique.

Ce sont ces paramètres qui lui permettront de déterminer votre niveau de risque et donc le montant de votre prime annuelle. Plusieurs sites sont disponibles pour effectuer ses démarches de carte grise sur internet en seulement quelques minutes. Vous devez à cet effet fournir certains documents dont :

  • un justificatif d’identité,
  • la demande de certificat d’immatriculation,
  • une attestation de résidence de moins de 6 mois,
  • votre permis de conduire.

D’autres pièces supplémentaires seront également être nécessaires en fonction des conditions d’achat et de la nature de l’automobile.

assurance auto, les démarches obligatoires

Le permis de conduire

Bien évidemment vous ne pourrez prétendre à une assurance auto sans avoir le permis de conduire. C’est en effet la pièce qui atteste de votre légitimité à conduire. C’est également en se basant sur votre permis de conduire que votre assureur trouvera l’assurance auto correspondant le mieux à votre « niveau de risque » et à votre profil (jeune ou ancien conducteur par exemple). Le montant de la cotisation à régler s’ajustera également en fonction de la date d’obtention du permis inscrit sur votre pièce. Les tarifs tiennent compte de l’expérience de conduite sur la route. Un automobiliste expérimenté ne paiera pas le même tarif qu’un jeune conducteur.

Le relevé d’information assurance

Le relevé d’information assurance constitue le curriculum vitae de l’assuré. Ce document est exigé aux conducteurs qui avaient déjà souscrit une assurance et qui changent d’assureur. Le relevé d’information fait le point sur vos antécédents en assurance. Il réunit l’historique des sinistres survenus, vos responsabilités en tant que conducteur pour chaque accident et le coefficient de bonus/malus. Le relevé d’information assurance impacte également directement le montant de la prime d’assurance et le type de contrat d’assurance qui vous sera adapté.

De plus, ce document doit être fourni par la compagnie d’assurance précédente. Par contre, si vous avez rompu votre dernier contrat d’assurance auto après son premier anniversaire tel que le permet la loi Hamon, votre nouvel assureur peut récupérer le relevé d’information d’assurance pour vous.

Les nouveaux conducteurs venant d’obtenir le permis de conduire ne sont pas concernés par cette pièce. Il leur suffit de faire part de leur situation à la compagnie d’assurance. Celle-ci vous appliquera alors une surprime. Dans ce cas, vous paierez une plus grande cotisation, car pour l’assureur, la probabilité de sinistres est plus importante pour vous que pour un conducteur plus expérimenté. En dehors des trois pièces ci-dessus citées, vous aurez également à fournir une photocopie de votre carte d’identité en plus de votre relevé d’identité bancaire (RIB).

Quelques informations supplémentaires à fournir à votre assureur

Pour souscrire votre assurance auto, vous aurez également à fournir certaines informations relatives à la voiture à assurer. Il s’agit entre autres de :

  • votre identité et celles des potentiels conducteurs secondaires (enfants, conjoint…),
  • le modèle du véhicule, la date de mise en circulation, la marque, etc.,
  • la nature du trajet que vous envisagez d’effectuer (professionnelle et/ou personnelle).

Vous devez également donner des détails sur le mode de stationnement dont vous bénéficiez (parking privé ou public, garage, jardin fermé, rue…). Une fois tous les documents et informations fournis, vous recevrez votre attestation d’assurance auto après quelques jours. Vous obtiendrez également la carte verte de votre voiture au même moment. Vous devrez coller cette dernière sur votre pare-brise. Si le contrat est signé en agence, vous recevrez en main propre une carte verte provisoire. Celle-ci est valable pendant un mois et vous permet de circuler sereinement avant de recevoir votre carte verte définitive.